Vortex, est une nouvelle éolienne, inventée par 3 ingénieurs espagnols, David Suriol, David Yanez et Raul Ingeniero , qui produit de l’électricité en utilisant le vent, sans recourir à des pales.

En effet, la nouvelle éolienne, profite des vibrations générées par ls tourbillons que le vent produit lorsqu’il rencontre le pilier. Cette énergie est transformée en énergie cinétique puis électrique.

L’éolienne est construite en fibres de carbone, sa légèreté lui permet de balancer de droite à gauche sous l’influence du vent. Les vibrations se récupèrent pour actionner une petite turbine  qui produit de l’électricité.

A sa base,  la turbine est dotée  de deux anneaux magnétiques, qui tirent alternativement l’ensemble dans les deux directions opposées, et font  un mouvement d’oscillation permettant de générer l’énergie électrique.

La StartUp Vortex Bladeless, compte commercialiser ce produit d’ici un an dans les pays en voie de développement. Dans l’attente, des petits mats seront construits et testés pour avoir une puissance limitée de 4 kW et  une hauteur de 12 mètres.

Malgré que l’énergie produite par Vortex est inférieur de 30 % à celle d’une éolienne classique, elle très compétitive, grâce à ses coûts d’installation deux fois moins chère, et son entretien moins difficile,qui ne nécessite le montage ou le démontage d’aucune pièce particulière.

Leur avantage aussi, est qu’elles ne présentent aucun danger pour l’environnement, et ne produisent pas de sons nuisibles, ainsi elles peuvent être installées à l’intérieur des quartiers résiduels. En outre, elles ne demandent pas une grande superficie, comparée aux éoliennes classiques, ce qui permettra d’économiser les coûts du terrain.

Les investisseurs privés et publics espagnols ont misé sur Vortex Bladeless , avec des fonds de 1 million de dollars.  La start-up devrait bientôt se tourner  vers les États-Unis, pour poursuivre son développement, et produire une éolienne d’1 MW avec plus de résistance au vent.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE