Pour améliorer la qualité des eaux brutes, utilisées pour l’alimentation en eau potable, la branche Eau de l’Office National de l’Electricité et l’Eau potable(ONEE), a introduit  plus de 1 700 000 d’alevins de carpe chinoise dans4 retenues de barrages qui sont affectées par l’eutrophisation.

Ce phénomène, qui est une réaction naturelle suite à l’accroissement excessif des éléments nutritifs comme le Phosphore et l’Azote, mène à une prolifération des algues surtout dans le miroir des retenues, et affecte leur goût et odorat.

Les carpes chinoises sont consommatrices d’algues microscopiques; un seul individu adulte, arrive à dévorer plus de 50 kg d’algues. Leur utilisation était très efficace pour le nettoyage des retenues d’eau en Chine.

Actu-barrage-youssef-ben-tachfine

Au Maroc, l’empoissonnement à concerné 4 retenues :

  • Barrage Youssef Ben Tachefin et Moulay Abdellah, au bassin du Souss-Massa-Drâa, avec respectivement 500 000 et 400 000 alevins;
  • Barrage Tamesna, au bassin du Bouregreg, avec 400 000 alevins;
  • Barrage Bouhouda, dans le bassin de Sebou, avec 400 000 alevins.

Les opérations d’empoissonnement se sont déroulé dans les  bonnes conditions, avec la collaboration du Centre National d’Hydrobiologie  et de Pisciculture relevant du Haut Commissariat des Eaux et Forêts et à la Lutte contre la Désertification , ainsi que les Agences du Bassin Hydraulique concernées.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE