Selon un communiqué du ministère délégué chargé de l’eau, le taux de remplissage des barrages au Maroc a augmenté de 2.6% ces neuf derniers jours suite aux précipitations qu’a connu le pays. Ce taux a atteint 45% à la date du 30 Novembre 2016, ce qui fait référence à un stockage de 7 milliards de M3 en terme de réserve d’eau globale, contre 42.4% au 21 Novembre 2016.

Cette hausse intervient suite aux précipitations importantes connues durant cette dernière semaine et qui ont oscillé entre 200 et 300 mm aux bassins du Tangerois et du loukkos, 100 et 200 mm aux bassins côtiers méditerranéens ouest et Sebou et moins de 100 mm au niveau d’Oum Rbii, Bouregreg, Melouya, Sous Massa, Tensift et aux bassins côtiers méditerranéens est. Cette augmentation est due aussi aux chutes de neige dans les hauts plateaux et les reliefs atteignant ainsi une estimation de 470 millions M3.

Les taux de remplissage à Al Wahda, Oued El Makhazine, El Hansali, Sidi Mohammed Ben Abdellah, Al Massira et Bin El Ouidane ont atteint respectivement 41% (soit 103 millions m3), 40,5% (soit 49 millions m3), 57% (soit 46 millions m3), 68,5% (soit 45 millions m3), 41,6% (soit 35 millions m3) et 38,6% (soit 25 millions m3).

En conséquence et à titre prévisionnel, le niveau des réserves d’eau des barrages ainsi que celui des nappes souterraines est susceptible de s’améliorer durant les jours à venir,  ce qui permettra  d’accroître le niveau de satisfaction des besoins en eau potable des villes desservies à partir des barrages et garantira un bon démarrage de la saison agricole au niveau de la majorité des périmètres irrigués.

 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE