Le Bâtiment à Energie Positive (BEPOS) est un bâtiment dont le bilan énergétique global est positif, c’est-à-dire qu’il produit plus d’énergie (thermique ou électrique) qu’il n’en consomme durant toute l’année. Il intègre consommation et production d’énergie sur un même lieu en faisant du lieu de consommation un lieu de production. Cette simple définition nous montre l’intelligence de ce type du bâtiment. Le BEPOS peut-être l’une des initiatives prises pour non pas seulement développer un système économique autonome et indépendant de l’industrie et l’économie internationale mais aussi une des solutions pour freiner les changements climatiques. Dont le secteur du bâtiment est responsable de 20 % d’émission de GES (plus de 100 millions de tonnes d’équivalent de CO2).

Afin de mieux éclaircir l’image et exposer les avantages de BEPOS, on va entamer notre sujet par une décortication de ce type de bâtiment et les critères à respecter pour citer ensuite quelques exemples existants
A vrai dire, le bâtiment à énergie positive est un bâtiment passif très performant et fortement équipé en moyens de production d’énergie par rapport à ses besoins en énergie. Les toits, murs, voire les fenêtres ou d’autres éléments (verrières de véranda ou balcons, murs d’enceinte, toiture de garage ou appentis, fondations, etc.) peuvent être mis à profit pour accumuler et restituer de la chaleur ou produire de l’électricité.
La conception d’un habitat à énergie positive reprend généralement les grands principes de l’habitat passif en y ajoutant des éléments de productions d’énergie à titre d’exemple on cite:

1.Isolation thermique renforcée, fenêtres de grande qualité ;
2.Suppression des ponts thermiques et isolation par l’extérieur ;
3.Excellente étanchéité à l’air ;
4.Forte limitation des déperditions thermiques par renouvellement d’air via une ventilation double flux avec récupération de chaleur sur air vicié ;
5.Captation optimale de l’énergie solaire de manière passive ;
6.Protections solaires et dispositifs de rafraîchissement passifs ;
7.Limitation des consommations d’énergie des appareils ménagers ;
8.Équipement en moyens de captage ou production d’énergie (capteur photovoltaïque, capteur solaire thermique, aérogénérateur, pompe à chaleur sur nappe, freecooling par plancher rayonnant, rafraîchissement adiabatique, sondes géothermiques verticales, etc.)
9.Récupération et utilisation optimales des eaux pluviales.
10. Epuration naturelle par lagunage.
Bien évidemment, cette nouvelle génération de bâtiment est l’une des solutions pour profiter d’un environnement de vie moderne et sain. Effectivement, c’est le présent et futur modèle adopté en Europe par la France, la Suisse et l’Allemagne. Plusieurs projets sont entrain de voir le jour, on cite :

  • Le « Green Office Meudon », est le tout premier immeuble bureau à énergie positive de grande envergure en France. Conçu par l’architecte Lon Enescu (Atelier 115 architectes), livré en 2011. Ce bâtiment produit 64 KWh/an et consomme 62 KWh/an.
Green Office Meudon http://www.green-office.fr
Green Office Meudon
  •  Le siège « JF cesbron », à Bordeaux est un bâtiment de 3 068 m2 de superficie sur 3 niveaux, il a comme source d’énergie le photovoltaïque et l’aérothermique, produit 43000KWh/an à partir des panneaux photovoltaïques, il économise 75% d’énergie grâce aux pompes à chaleur, et récupère 90 000 litres d’eau de pluie.
    Par conséquent, il assure environ 60% de la consommation globale annuelle.Ainsi, il profite de l’énergie électrique utilisée dans la salle serveur pour couvrir 60% des besoins de chauffage.
    La construction a suivi une démarche HQE(haute qualité environnementale) respect des qualités naturelles du site pour l’insertion paysagère, maintien de la continuité des écosystèmes, par le choix des matériaux.
Siège social Cesbron http://www.cesbron.com/
Siège social Cesbron

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE