Il nous arrive parfois d’entendre la population d’une zone côtière dire que leur eau pompée à partir d’une nappe souterraine devienne salée, bien qu’elle était potable avant. qu »a-t-il passé  ?

La réponse c’est qu’il ne s’agit pas de la même eau, ou bien qu’elle a été mélangée avec une autre.

Comme son nom l’indique, la nappe côtière est un réservoir souterrain naturel d’eau, se trouvant côte à côte avec l’eau d’une mer ou d’un océan (biseau salé), et se séparent par une zone de contact (de mélange) équilibrée ou l’eau douce est au dessus du biseau salé qui est plus dense.

california-saltwater-intrusion-2

Naturellement, cet équilibre peut être toujours gardé, jusqu’à ce qu’une différence piézométrique soit constatée entre les deux eaux, menant donc une migration  de l’une des eaux vers l’autre. Puisque l’eau douce est limitée, c’est elle donc qui risque de baisser le niveau, et c’est là que l’eau de mer migre vers elle, en dessous à cause de sa densité. Ceci s’appelle « l’intrusion marine ».

Ce phénomène arrive toujours après une surexploitation de la nappe (pompage intensif) à cause d’une forte demande comme pendant les sécheresses. Le risque si ce n’était pas un prélèvement directe de l’eau salée,  s’agit d’une qualité médiocre de l’eau existante avec un taux de salinité élevé .

2 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE