Cette année, le Prix Mondial de l’Alimentation 2017 a été décerné  à Dr. Akinwumi Adesina, l’actuel président de la Banque Africaine de Développement, et ex-ministre nigérien de l’agriculture pour sa contribution à la mise en disponibilité des semences et engrais aux agriculteurs africains, à l’accès aux financements et à l’implication des jeunes dans le secteur agricole.

akinwumi-adesina
Dr. Akinwumi Adesina, Prix Mondial de l’Alimentation 2017

D’une valeur de 250.000,00 $, le Prix Mondial de l’Alimentation (considéré comme le Prix Nobel en Agriculture), fondé en 1986 par le lauréat du Prix Nobel en Paix Dr. Norman E. Borlaug,  est la récompense annuelle des personnes ayant contribué au développement de l’agriculture et l’alimentation dans le monde, et à la résolution des différents problèmes nutritionnels dont souffre la population mondiale.

La cérémonie de remise du prix s’organise chaque année, le 16 Octobre à l’occasion de la journée mondiale de l’alimentation, à Des Moines à l’Iowa aux Etats-Unis; mais en marge, toute une série d’événements est organisée au cours de la semaine, tel le Sommet de l’Iowa contre la faim, le Symposium international de dialogue de Borlaug, les conférences des lauréats, et la remise des Prix Norman Borlaug pour la recherche et application sur terrain présentée par la fondation Rockefeller.

La nomination des candidats des prix, se fait suite à la présentation d’un dossier par un organisme (institut de recherche, organisme privé ou étatique..), citant les réalisations et leurs natures et impacts chiffrés.

Il est impératif que les personnes dont le travail a vraiment fait la différence dans la vie et le bien-être d’un grand nombre de personnes soient récompensés par ce prix. 

— Dr. Norman E. Berlaug

Depuis 1987, plusieurs prix on été attribués pour différentes contributions au développement de l’agriculture et de l’alimentation, et dans plusieurs domaines telles les sciences et technologies agricoles et alimentaires, la nutrition, la production et marketing, l’économie, la réduction de pauvreté, et le leadership politique; et qui ont eu un impact sur une très large population (des millions d’habitants)  :

1987 – Dr. M.S. Swaminathan (Inde) pour l’introduction de variétés de blé et de riz à haut rendement pour les agriculteurs indiens.

1988 – Dr. Robert Chandler (Etats-Unis) pour son leadership dans la fondation l’Institut International des recherches sur le riz, et la création du réseau international des centres de recherche agronomiques.

1989 – Dr. Verghese Kurien (Inde) pour son expérience dans la rationalisation des stratégies de gestion et distribution avec les connaissances et compétences des petits producteurs ruraux.

1990 – Dr. John Niedrhauser (Etats-Unis) pour ses recherches sur l’agent pathogène mildiou de la pomme de terre.

1991 – Dr. Nevin S. Scrimshaw  (Etats-Unis) pour ses contributions à la lutte contre la carence en protéines, fer et iode et au développement des suppléments nutritionnels.

1992 – Dr. Edward Knipling & Dr. Raymond Bushlan  (Etats-Unis)   pour leur contribution à une lutte des insectes menaçant les cultures fourragères, respectant l’environnement.

1993 – He Kang (Chine)  pour la mise en oeuvre de réformes permettant l’autosuffisant de la chine.

1994 – Dr. Mahmud Yunus (Bangaldesh) pour son programme de micro-crédit sans garantie et sa promotion de la pauvre population de bangladesh.

1995 – Dr. Hans Rudolf Herren (Swisse) pour son contrôle biologique de la cochenille du manioc qui a détérioré les cultures africaines.

1996 – Dr. Henry Beachell (Etats-Unis) & Dr. Gurdev Singh Khush (Inde)  pour leur découverte d’une variété de riz plus rentable en asie.

1997 – Dr. Perry Adkisson & Dr. Ray Smith (Etats-Unis) pour leurs contributions aux luttes intégrées des ravageurs.

1998 – Badrinarayn Barwale (Inde)  pour sa contribution à la privatisation du développement et distribution de variétés à haute valeur ajoutée et aux semences hybrides en inde.

1999 – Dr. Walter Plowright (Royaume-Uni) pour sa contribution au développement du vaccin contre la peste bovine.

2000 – Dr. Evangelina Villegas  (Mexique) & Dr. Surinder K. Vasal (Inde) pour leurs contributions à l’amélioration de la productivité et le contenu nutritionnel du Mais.

2001 – Dr. Per Pinstrup-Anderson (Danemark) pour ses contribution en recherche agronomique et politiques alimentaires.

2002 – Dr. Pedro Sanchez (Etats-Unis) pour ses contributions à la fertilisation des sols dégradés.

2003 – Catherine Bertini (Etats-Unis) pour sa transformation du Programme Alimentaire Mondial des Nations-Unis à la plus grande organisation d’aide humanitaire du monde.

2004 – Dr. Monty Jones (Sierra Leone) & Yuan Longping (Chine) pour leurs travaux sur le riz.

2005 – Dr. Modadugu Gupta (Inde) pour ses contributions au développement de l’aquaculture et halieutique.

2006 – Edson Lobato (Brésil) & Alysson Paolinelli (Brésil) & Colin McClung (Etats-Unis) pour leurs contribution à la transformation des vastes plaines tropicales infertiles du brésil en terres à hautes productivités.

2007 – Dr. Philip Neslson (Etats-Unis) pour ses technologies novatrices en stockage et transport des légumes et fruits en utilisant le traitement aseptique.

2008 – Sénateurs George McGovern & Robert Dole (Etats-Unis) pour leurs leadership dans l’alimentation scolaire et amélioration de la scolarité.

2009 – Dr. Gepisa Ejeta (Ethiopie) pour sa contribution au développement de Sorgho hybride résistant à la sécheresse et aux mauvaises herbes.

2010 – David Backmann & Jo Luck (Etats-Unis) pour leur création des organisations « Braed for the world » et « Heifer International » et contribution à la famine.

2011 – Président John Agyekum (Ghana) & Président Luiz Inacio Lula da Silva (Brésil) pour leurs politiques gouvernementales de lutte contre la famine et la pauvreté dans leurs pays.

2012 – Daniel Hillel (Israel) pour ses travaux sur la micro-irrigation rationalisant les ressources en eau et augmentant les productions dans les zones arides.

2013 – Dr. Marc Van Montagu (Belgique) & Dr. Mary-Dell Chilton (Etats-Unis) & Dr. Robert Fraley pour leur développement de la biotechnologie agronomique moderne, et développant la résistance des plantes et leurs tolérances aux aléas climatiques.

2014 – Dr. Sanjava Rajaram (Inde) pour ses recherches scientifiques en techniques de sélection et amélioration génétique du blé.

2015 – Sir Fazle Hasan Abed (Bangladesh) pour ses approches innovantes dans le développement, l’innovation scientifique et la participation des populations à travers l’organisation BRAC.

2016 – Dr. Maria Andrade (Cap vert) & Dr. Robert Mwanga (Ouganda)  & Dr. Jan Low (Etats-Unis) & Dr. Howarth Baouis (  Etats-Unis) pour leurs contribution au model nutritionnel des micronutriments et bio-fortification des vitamines  basé sur la patate douce à chair orange.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE