Après son initiative Mission Innovation lancée à la COP 21 à Paris, Bill Gates continue toujours à miser des sommes énormes pour la lutte contre le changement climatique.

Encore une fois à Paris, à la conférence tenue le 12 Décembre 2017 en marge de « One Planet Summit », Bill a annoncé que sa Fondation Bill & Milenda Gates offre 300 millions pour aider les agriculteurs de l’Asie et de l’Afrique pour s’adapter aux changements climatiques qui ne cessent de diminuer les productions agricoles et menacer la subsistance.

Le financement mis à disposition de la recherche agricole entre 2018 et 2020, aura pour objectif de doter les agriculteurs d’outils qui rendent leurs cultures plus productives et plus durables, via : l’amélioration des récoltes, la protection des cultures et la bonne gestion des cultures.

Pour l’amélioration des récoltes, les recherches doivent continuer dans  la stimulation de la photosynthèse ou l’amélioration des autres processus naturels utilisés par légumineuses dans l’utilisation de l’Azote depuis l’air et le fixe sol, chez d’autres cultures, avec la minimisation de l’utilisation de l’eau et des intrants. La recherche sera aussi entamée sur l’utilisation de BigData et de la robotique pour mieux comprendre les caractéristiques des plantes afin de booster leurs productions.

Quant à la protection des cultures, des mesures seront prises pour faire face aux les différents aléas climatiques, comme le développement riz tolérant à la sécheresse et des haricots et mais résistants à la chaleur, aussi, la recherche sera menée sur la lutte contre les ravageurs et les pathologies, en développant des nouvelles méthodes de détection et contrôle chez la manioc, la patate douce et l’igname en Afrique centrale et d’Ouest.

Finalement pour la bonne gestion des cultures, elle sera assurée par les nouvelles technologies et les outils de gestion des terres agricoles et des conduites de production optimales, qui aident à préserver les sols.

S’ajoute au montant précité, un don de 15 Millions d’Euros, monté avec la Fondation BNP ParisBas et en partenariat avec la Fondation AgroPolis  pour le lancement du programme quinquennal One Planet Fellowship destiné à soutenir plus de 600 jeunes chercheurs de l’Afrique et de l’Europe qui œuvrent dans l’adaptation des agriculteurs aux changements climatiques.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE